De la conception à la naissance | La grossesse de la chienne en 4 questions

Vous aimeriez que votre chienne ait des bébés. Saillie, gestation,
mise-bas, soins à apporter, symptômes, nutrition… Vous reconnaissez ne pas y connaître grand-chose alors que vous voulez être certain que tout se passera bien pour elle et pour sa portée de chiots. Rassurez-vous, tout sera parfait et vous serez bientôt à la tête d’une famille nombreuse canine. Afin de vous aider, nous avons répondu aux quatre principales questions que vous pourriez vous poser avant d’envisager une grossesse chez votre chienne. Bonne lecture.

Comment préparer ma chienne à une future grossesse ?  

La préparer avant la saillie

Un examen vétérinaire préalable est recommandé pour s’assurer que votre chienne n’a pas de problèmes de santé et que ses vaccinations sont à jour. Il lui sera prescrit un vermifuge à donner le premier jour de ses chaleurs, puis une à deux fois au cours et après la grossesse. Vous pouvez également la nourrir avec une alimentation spéciale pour les femelles en gestation environ un mois avant la date prévue de la saillie.

 

La période la plus féconde pour l’accouplement

Vous devrez estimer le moment de l’ovulation - qui se déroule généralement une dizaine de jours après le début des chaleurs. Pour être certain que la saillie fonctionne et porte ses fruits, présentez plusieurs fois la chienne au mâle à quelques jours d’intervalle. L’idéal étant de laisser les deux chiens ensemble pendant une semaine environ. L’autre option est de faire un dosage hormonal.

 

L’âge maximal pour faire saillir ma chienne

Tout va dépendre de sa taille :

  • Petite race : une grossesse peut être envisagée à partir de 1 an jusqu’à 8 ans maximum,
  • Grande race : de 2 ans à 6 ans.

Votre vétérinaire saura précisément vous conseiller à ce sujet.

 

Comment savoir si ma chienne attend des petits ? Les signes de grossesse canine

Certaines chiennes gestantes ne présentent aucun signe alors que pour d’autres, les manifestations sont très précoces. La période de la grossesse canine dure entre 61 et 63 jours après l’ovulation et les symptômes apparaissent au fur et à mesure de son avancée.

Vous pouvez alors penser que votre femelle est enceinte si :

  • Elle change de comportement : plus collante ou distante (début de grossesse) ou devient léthargique,
  • Elle a souvent faim ou au contraire boude sa gamelle,
  • Ses tétines (ou mamelles) sont gonflées, plus foncées et fournissent des sécrétions (à partir de 30 jours de gestation),
  • Elle a parfois des écoulements vaginaux qui doivent rester clairs. S’ils sont rouges ou verts, consultez le vétérinaire (à partir de 30 jours de grossesse),
  • Son ventre grossit à partir de 45 jours de gestation. Difficile à voir chez une chienne à embonpoint…
  • Elle prépare son nid en grattant, ou entassant des doudous ou couvertures en fin de grossesse.

Si vous estimez votre chienne enceinte, faites-la examiner par un vétérinaire qui éloignera tout risque de grossesse nerveuse. Il lui fera une prise de sang qui déterminera exactement le début de la gestation, et en conséquence la date de la mise-bas. Lorsque la grossesse sera plus avancée (après le 45e jour), le vétérinaire pourra effectuer une échographie afin de connaître le nombre de chiots, ce qui vous sera utile pour suivre les naissances.

 

Comment bien m’occuper de ma chienne pendant sa grossesse ? 

La surveillance

En début de gestation, il n’y aura rien à changer à ce que vous faites habituellement. Laissez-la se reposer, mais continuez à la sortir, parce qu'elle a besoin d’exercice et de se dégourdir les pattes. Veillez aussi à l’hygiène de la maison et de ses affaires, une chienne enceinte étant plus sensible aux infections causées par des bactéries. Nettoyez régulièrement sa gamelle et jetez les restes non consommés.

Soyez attentif au moindre changement de comportement, si elle boit trop, si elle vous semble triste, si elle bouge moins, si elle refuse toute nourriture… Autant de signes qui pourraient annoncer une complication. Contactez alors votre vétérinaire qui pourra vous conseiller et vous rassurer. 

 

L’alimentation

Son appétit risque d’être un peu capricieux, mais il se régulera au fur et à mesure de l’avancée de la grossesse. Ne lui donnez pas plus à manger que d’habitude (prendre trop de poids serait néfaste pour elle et pourrait nuire à la mise-bas) sauf au cours du dernier tiers de la grossesse de la chienne (autour de la 5e semaine) où ses besoins nutritionnels grandissent.

Vous augmenterez alors, progressivement, sa ration de 10 % par semaine à partir de la sixième semaine, en optant pour de l’alimentation avec davantage de protéines. Il est préférable de choisir une nourriture complète formulée pour la gestation et parfaitement équilibrée en vitamines et en nutriments. Surtout aucun médicament ou complément vitaminique sans l’avis du vétérinaire.

Comme les chiots vont prendre de plus en plus de place dans l’abdomen, fractionner les repas de votre chienne en 2 ou 3, l’aidera à bien digérer.

 

Comment accompagner ma chienne lors de son accouchement ?

Tout d’abord, si vous le pouvez, être à ses côtés lors de la mise-bas la rassurera beaucoup, surtout si c’est sa première portée.

Préparez-lui un nid douillet au calme et au chaud (les bébés ont tendance à avoir froid), avec des couvertures, des serviettes ou des alèses.

Si possible, privilégiez une caisse ou un panier à hauts bords suffisamment spacieux pour qu’elle puisse s’étendre, se retourner et bouger.

 

Les signes annonçant l’accouchement

 

Les premiers signes apparaissent généralement 24 h avant la naissance et peuvent être variables selon les chiennes.

  • Baisse d’appétit ou au contraire boulimie,
  • Vomissements,
  • Contractions avec ou non des gémissements,
  • Léchage intempestif des parties génitales et du ventre,
  • Dilatation et tuméfaction de la vulve,
  • Perte d’un liquide vaginal qui signifie que la naissance est imminente, dirigez alors la future maman vers sa caisse de mise-bas.

 

L’accouchement

 

Tenez-vous à côté de votre chienne sans la perturber

et laissez la se débrouiller.

Son accouchement peut durer longtemps (en moyenne 12 heures) surtout s’il s’agit d’une primipare.

Le 1er chiot devrait pointer le bout de son museau dans les 4 h qui suivent les premières contractions et il devra être expulsé en maximum 30 min. Sinon, appelez immédiatement le vétérinaire.

Ensuite, chaque naissance se produira entre 15 min et 2 h. La chienne va sortir le chiot du placenta (qu’elle mangera probablement). Si ce n’est pas le cas, aidez le bébé à se dégager, essuyez-le avec une serviette propre et posez-le contre une mamelle.

 

Après l’accouchement

 

Votre chienne est épuisée, et a besoin de calme pour récupérer.

Quand elle sortira pour ses besoins, nettoyez la caisse, pour y remettre des draps ou alèses propres. Elle sera sale, mais ne la baignez pas (essuyez-la avec des lingettes), car ses chiots perdront son odeur.

Placez-lui de la nourriture et de l’eau à disposition.

Contactez votre vétérinaire qui vous indiquera la suite à donner à ces naissances.

 

 

En conclusion, la grossesse chez la chienne est une période importante, mais facile à gérer.

L’affection et l’attention que vous lui prodiguez seront toujours les meilleurs soutiens à votre future maman.

Votre vétérinaire pourra également vous communiquer des conseils personnalisés et vous accompagner dans cette merveilleuse aventure.

Plus d'informations sur la santé et

l'éducation du chien ?

Inscrivez-vous gratuitement à la

prochaine édition du Congrès du Chien !


Congrès en ligne - 100 % gratuit

 

ACCÈS IMMÉDIAT
Gratuit

Sur simple inscription !
 

Tout comme vous, nous détestons le spams.
Vos données sont précieuses et resteront confidentielles.