Comportementaliste canin | Le métier idéal pour les amoureux des chiens

Vous adorez les chiens, vous avez le sens de la communication et vous vous adaptez à toutes les situations ? Le métier de comportementaliste canin pourrait être alors parfait pour vous.
Ces experts aident les propriétaires de chiens à comprendre et à résoudre les troubles de comportement de leurs compagnons à quatre pattes. Cela afin de maintenir et de préserver leur relation, qui est souvent très forte.


Dans cet article, nous allons explorer la profession encore peu connue de comportementalisme canin, les compétences et les formations nécessaires pour le devenir ainsi que les avantages de ce métier passionnant.

un chien écoute son comportementaliste canin

Comportementalisme canin | Le spécialiste de la psychologie du chien

Que fait le comportementaliste canin ? 

Lorsqu'un chien a des attitudes ou des réactions inappropriées (agressivité, peur, destruction…), son maître n'arrive parfois pas à gérer, ne sait pas comment faire et peut craindre que son chien mette en danger des personnes ou des congénères de son entourage.

C'est là qu'un comportementaliste canin intervient pour déterminer, expliquer et traiter les causes de ces troubles.

Ce spécialiste s'appuie sur ses connaissances approfondies en éthologie et en psychologie, pour observer l'animal et comprendre l'origine de son mal-être. Que la problématique du chien soit la conséquence de facteurs sociaux, relationnels, d'éducation ou de génétique, le comportementaliste canin posera un diagnostic et proposera des solutions adaptées pour la résoudre. 

C'est comme un éducateur canin ?

Souvent confondus, ces deux métiers sont toutefois différents : le comportementaliste va s'intéresser au mental du chien, alors que l'éducateur lui enseignera les bonnes manières et le savoir-vivre canin. Il va apprendre différentes consignes (assis, coucher, ne pas bouger, etc.) à l'animal et aussi aider le maître à les faire appliquer de façon positive. Cependant, beaucoup de comportementalistes canins sont également éducateurs ; ces deux professions se complétant idéalement.

comportementaliste canin et un chien lors d ' exercices

Comportementaliste canin | Les qualités nécessaire

Quelles compétences ?

Bien évidemment, la compétence indispensable pour tout comportementaliste canin… est celle d'aimer les chiens ! Ou plutôt en être sérieusement passionné, car ce métier implique de passer la plupart de son temps avec eux et parfois dans des situations compliquées.
Sorte de psychologue pour chien, cette activité requiert également :

-    Une excellente connaissance du comportement canin et des raisons pour lesquelles les chiens peuvent présenter des attitudes déviantes. Maîtriser les besoins physiologiques et psychiques de l'espèce permet en effet d'interpréter les signaux corporels et de comprendre les causes sous-jacentes du mal-être. Et éventuellement d'orienter le maître vers un vétérinaire si l’origine du désordre semble être un problème de santé,

-    Un bon sens de la communication. Avec un chien, il y a toujours un maître. Le comportementaliste canin doit être en mesure d'échanger efficacement avec lui, afin de l'aider à entendre et à appliquer si besoin, les solutions proposées pour résoudre les troubles de comportement. Ce spécialiste canin doit pouvoir savoir aussi écouter le chien pour établir un lien de confiance qui le rendra plus réceptif,

-       Des compétences en observation et en analyse, car les réponses apportées aux problèmes de comportement canins sont le résultat d'une synthèse : celle d'une observation attentive et patiente de l'animal conjuguée à une analyse d'informations complètes sur l'animal (antécédents, environnement, récurrence du souci, etc.). L'observation et la compréhension de la relation homme-animal seront tout autant indispensables,


-       De la patience, de la persévérance et de l'empathie. Ce métier implique effectivement de gérer autant l'animal que l'humain, souvent dans des conditions difficiles de stress ou d'incompréhension.

un chien plus calme apres des seances avec un comportementaliste

 

Quelle formation ?

 

Pour exercer comme comportementaliste canin, il faut posséder un justificatif de connaissance délivré par la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP).

Celui-ci s'obtient de deux façons :


-       Soit en étant titulaire d'un diplôme attestant un cursus comme le CAPA élevage canin, le BEPA animalerie spécialité « laboratoire », etc. (liste complète) . Le cursus doit dispenser les notions nécessaires pour pratiquer le métier de comportementaliste canin.
 

-       Soit en suivant une des deux formations ci-après :
1.    Le Brevet Professionnel d’Éducation Canin (BPEC). Vous devez être âgé d'au moins 18 ans au moment de l’obtention du diplôme, avoir une année d’expérience professionnelle tout domaine confondu, avoir fini sa classe de seconde au lycée ou avoir décroché un diplôme de niveau 3 (CAP, BEP) et avoir un chien à disposition. Les études se font en contrôle continu sur 2 ans et permettent de décrocher l'équivalent d'un baccalauréat et une attestation de connaissance délivrée par la DDPP.
 
2.    Des formations privées qui doivent être habilitées par le ministère de l'Agriculture et de l’Alimentation et comprendre des modules de spécialisation au comportementalisme. Pour trouver un tel cursus dans votre région, il est conseillé de consulter le site internet de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) de chaque région. La réussite de l’évaluation à l’issue de cette formation donne lieu à la délivrance de l’attestation de connaissances par la DRAFF.
 
De nombreux vétérinaires sont aussi comportementalistes canins. C'est alors une spécialité qu'ils ont ajoutée à leurs études scientifiques initiales.

 

habituer son chien avec les autres animaux

Comportementaliste canin | Les "pour" et les "contre" du métier

Les avantages de ce métier

 

  • Travailler avec des chiens, les animaux que vous adorez. C'est enrichissant et gratifiant, car vous pourrez aider à modifier leur comportement et leur qualité de vie,
     
  • Contribuer à améliorer la relation entre les chiens et leurs maîtres,
     
  • Être à son compte la plupart du temps ce qui laisse la liberté de choisir ses clients et les problématiques que l'on préfère,
     
  • Être certain d'avoir toujours du travail compte tenu de l'augmentation du nombre de propriétaires de chiens et de l'intérêt qu'ils portent à leur animal de compagnie,

Les inconvénients de ce métier

 

  • Les blessures physiques, car les animaux qui ont des problèmes de comportement ont tendance parfois à mordre ou à pincer. Cependant, des mesures de sécurité appropriées peuvent minimiser les risques,
     
  • L'importance de continuer à se former pour suivre les techniques et les connaissances qui évoluent rapidement,
     
  • La clientèle peut parfois être difficile à canaliser. Les propriétaires de chiens peuvent être très passionnés et sensibles lorsqu'il s'agit de leur animal de compagnie. Il est ainsi nécessaire de savoir gérer ces situations de manière professionnelle, tout en maintenant une communication claire et positive avec les clients,
     
  • Un niveau de stress élevé, car travailler avec des chiens qui peuvent être agressifs, anxieux ou malades, peut être éprouvant et émotionnellement fatigant.

 
Le métier consiste à aider les chiens à se sentir mieux dans leurs pattes et leurs maîtres à renouer une relation harmonieuse avec eux… Le métier de comportementaliste canin est donc aussi enrichissant que gratifiant.

S'il vous intéresse, peut-être pourriez-vous demander à un professionnel déjà installé de vous parler de ce travail passion ?

Vous souhaitez en apprendre davantage sur les comportements de votre chien ?
Inscrivez-vous gratuitement aux conférences en ligne sur ce thème
100% gratuit

ACCÈS IMMÉDIAT
Gratuit

Sur simple inscription !
 

Tout comme vous, nous détestons le spams.
Vos données sont précieuses et resteront confidentielles.